Les enfants n'aiment pas ranger, c'est un fait. Ils préfèrent jouer dans le salon, plutôt que dans leurs chambres, si grandes et lumineuses soient elles, c'est un autre fait. Nous vivons dans une vieille maison à 2 étages,et grand espace de vie que nous avons créé au premier, fini toujours par ressembler à une vaste salle de jeux en fin de journée (cf photo 1, réalisée sans trucage ni mise en scène). Que les enfants jouent dans le salon, cela ne me dérange pas, c'est même plutôt agréable de les entendre se disputer pour savoir à qui appartient la petite voiture jaune s'inventer leurs histoires, non, ce qui me dérange, c'est qu'immanquablement, je fini toujours par me transformer en sorcière échevelée et menaçante  a la tombée de la nuit, lorsque je leur demande de rassembler et de ranger leurs affaires pour les remonter avant le coucher. C'est alors qu'ils me regardent avec leurs petits yeux étonnés, se demandant ou a bien pu passer leur souriante maman et comment, ah oui, comment, ils vont bien pouvoir faire pour remonter avec juste leurs petites mains, tous ces jouets qu'ils ont patiemment descendu tout au long de la journée. 

Nous avons tout testé.

La caisse en bois, à remonter dès qu'elle est pleine, sauf que la caisse en bois ne monte pas les escaliers toute seule, et même si elle fini par atteindre le deuxième étage, celui des chambre, elle reste pleine car personne ne se décide à la vider.

La règlementation sur la descente des jouets.... on peut toujours rêver....

La menace "si vous ne rangez pas vos jouets, ils seront interdit dans le salon!".... pas tenable.

La méthode douce, participative "allez on range tous ensemble!"..... là, c'est finalement moi qui fait tout.

La dernière en date, est la méthode dite "des paniers". Chacun le sien, un jaune, un orange, on le rempli au fur et à mesure de la journée et le soir...... on le remonte et on le RANGE!!!!!!! C'est en cours de test, et c'est pas encore tout à fait gagné.....

 

IMG_4827IMG_4954IMG_4955IMG_4940IMG_4934

Paniers rigides, Ptitsy moloko, à transporter, à suspendre, à poser. Le dernier est celui de Melvil, celui là il reste en bas et accroché au canapé avec de grosses pressions pour ne pas qu'il traine par terre. Il a en plus l'avantage d'egayer un peu ce sombre canapé, et je compte bien lui faire quelques copains....