juillet2012 499 (2)

Ptitsy MoloKo, c'est une toute petite entreprise familiale, et j'ai bien dis familiale, car même si je suis la seule à dessiner, couper et coudre, sans le soutient et l'aide de mon mari et de mes 3 garçons, je n'arriverai pas à grand chose. D'ailleurs, c'est peut être moi qui couds, mais les idées fusent dans la famille, et mes enfants sont souvent (toujours) à l'origine de mes innovations.

Je m'appelle Cécile, j'ai 41 ans, je suis WAHM (et non, cela ne veut pas dire que je me balade en short rose en chantant "wake me up before you go-go...non non non...) c'est à  dire que j'ai choisi de travailler, chez moi, dans mon atelier, et même si ce n'est pas tous les jours facile, je n'échangerai ma place pour rien au monde.

J'ai commencé à coudre à l'age de 15 ans et je crois bien que je n'ai jamais arrêté, j'ai expérimenté beaucoup, et pris quelques cours aussi, de patronnage notamment. J'ai eu la chance de croiser bon nombre de costumières de théâtre, durant ma petite carrière de commédienne, je me suis formée "sur le tas", entre deux répétitions, j'ai cousu toute sorte de choses, de matières, toute sorte de tissus souvent jusqu'à des heures très avancées de la nuit.... et puis un jour, j'ai eu des enfants...

J'ai toujours porté mes garçons, bien ou mal, dans les bras, dans des porte-bébés peu ou pas ergonomiques, dans des écharpes improvisées, et puis j'ai fabriqué mon premier mei tai (visible sur ce blog d'ailleurs...), c'était il y a 5 ans, et c'est à ce moment là que ma passion pour la couture est devenu un métier.

Alors oui, c'est vrai, Ptitsy MoLOko, c'est pas facile à prononcer et je me demande parfois ce qui m'a pris.... Mais pour la petite histoire, c'est le nom d'un petit bonbon Moscovite, au chocolat, car j'ai gardé une grande nostalgie de tous ces mois passés à Moscou, entre le Gitis et le théâtre Maiakovski, un petit clin d'oeil à mon ancienne vie.